BlogueNetworking

3 leçons d’affaires apprises à WordCamp

3 lecons d'affaires apprises à WordCamp
Samedi et dimanche dernier, quelques centaines d’adeptes de WordPress de tous niveaux se sont réunis au pavillon John-Molson de l’université Concordia afin de prendre part à la neuvième édition de WordCamp Montréal. J’ai eu la chance d’y être, pour la première fois.

WordCamp, c’est quoi ?

WordCamp, c’est deux journées bien remplies de présentations dont les sujets vont de la programmation au marketing, en passant par le design Web et la rédaction de blogues. À l’image de la plateforme WordPress, c’est une conférence « Open Source » organisée et animée par des bénévoles, dans un esprit de collaboration et d’entraide. Des commanditaires sont aussi sur place afin de promouvoir leur produit (hébergement Web, sécurité, extensions) aux participants.

J’y ai bien sûr beaucoup appris sur l’utilisation de WordPress ainsi que sur la rédaction pour le Web, mais j’en tire aussi les leçons d’affaires suivantes :

On en sait souvent plus que l’on croit

J’ai été très surprise des notions qui m’étaient déjà familières, même dans les présentations dont le sujet était nouveau pour moi. Pourquoi est-ce une leçon d’affaires? Parce que la peur de l’inconnu ou de l’échec est souvent un frein. Trop souvent, on se limite ou on écoute aveuglément des conseils bien attentionnés mais pas toujours appropriés, parce que « lui, il connaît ça ». Pourtant, ça vaut souvent la peine de regarder derrière le rideau, ne serait-ce que pour cerner ce qu’on connaît déjà du sujet! Il devient alors plus facile de choisir les bons collaborateurs et de foncer en toute confiance.

Quand on collabore, on va plus loin.

WordPress n’est pas qu’un CMS: c’est aussi une communauté. J’y ai rencontré des gens passionnés et très généreux de leur temps. Nous vivons dans un monde où tout se monétise, où on compte notre temps et où le cynisme règne trop souvent. Et pourtant, ce week-end, il y avait une section dans l’aire commune où les conférenciers et conférencières étaient attablé(e)s entre les présentations, afin de pouvoir offrir des conseils et de l’aide gratuitement à ceux qui le désirent. On parle ici de consultants et d’experts qui donnent de leur temps. Et c’est sans compter l’entraide entre participant(e)s. Des gens ont pris le temps de sortir leur ordinateur, de le brancher et de se connecter juste pour pouvoir me montrer une fonction ou une extension.

Il est tout à fait possible d’organiser un événement de qualité sans demander un prix d’entrée exhorbitant.

Pour 50 $, les participants avaient accès à deux journées de conférences, dont les trois salles étaient occupées en tout temps. Deux repas de bonne qualité étaient également fournis. L’événement se déroulait à guichet fermé. J’ai vraiment été impressionnée par le travail des bénévoles et l’organisation, très efficace, de l’événement. Il faut dire que le modèle Open Source qui fait la force de WordPress a fait ses preuves. En permettant à une plus grande variété de gens de pouvoir s’offrir cette conférence, WordCamp a pu faire bénéficier ses participants de l’énergie et des compétences d’une grande variété de professionnels du Web de touts horizons.

Y étiez-vous aussi? Faites-moi part de votre expérience en commentaire!
Vous avez aimé cet article? N'hésitez pas à le partager!
0

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *